jeu.
27

« Le moulin à couleurs »d’ Ecordal

Par Béatrice NICOLLE-GAUDRY dans la catégorie CM1 CM2 (a)

Mots clés:

Ce vendredi 21 juin accompagnés de Mr Cara, nous sommes allés à ECORDAL visiter « le moulin à couleurs » : une fabrique de terres colorantes naturelles .

Mr Emmanuel Poix, le directeur,  est notre guide pendant la visite.

DSC_0301

A votre avis pourquoi appelle-t-on cette petite fabrique : « le moulin à couleurs » ?

En 1866, le moulin à couleur était un moulin à eau .

Monsieur Poix nous a expliqué de nombreuse choses. Voici ce que l’ on a retenu :

  • Le moulin à couleur existe depuis exactement 150 ans.

 

  • Le moulin ne fabrique que des pigments naturels utilisés dans beaucoup de domaines comme le bâtiment, la rénovation de maisons, châteaux, façades, meubles, la peinture, le plâtre … ainsi que dans la fabrication des produits de maquillage !!!

 

  • Le moulin à couleur fabrique environ 45 couleurs.

DSC_0315

  • Le moulin à couleur fait plus de 3 500 tonnes de pigments par an .

DSC_0307 DSC_0309

 

  • Dans le calcinateur ,on peut mettre jusqu’à 5 tonnes de pigments .(On récupère 3,5 tonnes).

Pourquoi cette différence de poids ? Le calcinateur est un énorme four dans lequel les pigments minéraux sont chauffés, on obtient ainsi une multitude de teintes.

Les pigments cuisent pendant 10 heures dans le calcinateur, ils perdent de l’eau ce qui explique la différence de poids !!

Avant de les calciner,on laisse les pigments à l’abri de la pluie  pendant une année .

DSC_0322

  • Le broyeur sert à broyer  les morceaux de pierres de couleur et la poudre qui en sort  est plus fine que la farine.

DSC_0329

 

  • Les minerais utilisés pour faire les pigments  ne viennent pas que de la France mais de partout dans le monde : Le Rouge par exemple, est obtenu à partir de minerais en provenance de Madras aux Indes.

DSC_0318              DSC_0319

 

  •  Les pigments ne sont pas vendus uniquement aux entreprises, les particuliers aussi peuvent  en acheter à la boutique de la fabrique !

DSC_0359    DSC_0360

Article écrit par Dounia, Laëtitia et Ingrid DSC_0369