lun.
04

Poésies du mois de janvier

Par Mme Guerin dans la catégorie poésies CM

scherlock holmes

 

Le polar du potager

Drame dans le potager :

Le jardinier s’est fait voler.

On lui a tout pris,

Il n’a plus un radis.

L’inspecteur La Binette

Vient mener l’enquête :

Il interroge la courgette,

Elle n’est pas dans son assiette.

Le navet n’est pas là,

Toujours au cinéma, celui-là !

– Nom d’un gratin, mais quel mystère !

S’exclame la pomme de terre.

– Je veux voir un avocat !

Hurle le rutabaga.

Dans le potager, c’est la foire d’empoigne

Quand tout à coup, en pleine macédoine,

Le radis perdu refait son apparition.

Il était parti aux champignons.

Anne-Lise Fontan

 

L’heure du crime 

Minuit. Voici l’heure du crime.
Sortant d’une chambre voisine,
Un homme surgit dans le noir
Il ôte ses souliers,
S’approche de l’armoire
Sur la pointe des pieds
Et saisit un couteau
Dont l’acier luit, bien aiguisé.
Puis, masquant ses yeux de fouine
Avec un pan de son manteau,
Il pénètre dans la cuisine
Et, d’un seul coup, comme un bourreau
Avant que ne crie la victime,
Ouvre le coeur d’un artichaut.

Maurice Carême

 

L’effet divers…

 

L’effet divers des faits divers

Les images des faits divers

nous apprennent, sans avoir l’air,

à ne pas être trop distrait.

 

Le nez en l’air, sans faire exprès,

on tombe d’un échafaudage,

votre cheval brise ses traits,

votre paquebot fait naufrage.

 

Qui donc a été si distrait ?

Les victimes du fait divers ?

Ou vous et moi, au chaud, au frais,

bien tranquilles, levant nos verres ?

 

Sans y penser, sans le savoir,

juste distrait,

sans le vouloir et sans le voir,

on pousse un inconnu de son échafaudage,

on fait peur au cheval qui s’emballe et s’effraie,

on ouvre une voie d’eau et provoque un naufrage.

 

Prenez garde d’être distrait :

l’effet divers des faits divers

a des causes bien singulières.

Le crime garde son secret.

 

Claude Roy

 

Gentleman cambrioleur

C’est le plus grand des voleurs
Oui mais c’est un gentleman
Il s’empare de vos valeurs
Sans vous menacer d’une arme
Quand il détrousse une femme
Il lui fait porter des fleurs
Gentleman cambrioleur
Est un grand seigneur

Il vient chez vous la nuit
Sans déranger votre sommeil
Il décroche sans bruit
Le tableau acheté la veille
Puis avant de partir
Après ses coupables travaux
Il laisse un mot sur le piano

C’est le plus grand des voleurs
Oui mais c’est un gentleman
Et chaque femme à son heure
Rêve de voir son visage
De l’actrice à la danceuse
Et l’épouse la meilleure
Gentleman cambrioleur
A gagné le cœur

C’est le plus grand des voleurs
Oui mais c’est un gentleman
Il s’empare de vos valeurs
Sans vous menacer d’une arme
Quand il détrousse une femme
Il lui fait porter des fleurs
Gentleman cambrioleur
Est un grand seigneur

Auteurs: Yves Dessca, Frack Harvel

 

 

 

Laisser un commentaire

*