ven.
03

Visite de la cathédrale et du Palais du Tau

Par Juliette Cauchie dans la catégorie Les CE1

Mots clés: ,

Jeudi 2 juillet, nous avons visité l’intérieur de la cathédrale et ses parties hautes après avoir monté 248 marches !

Nous avons visité également le Palais du Tau.

P1170411

Nous sommes devant la statue de Jeanne d’Arc et les nouveaux vitraux de Knoebel.

P1170412

Robert nous a accompagnés pendant cette visite.

P1170413

Nous avons regardé de beaux vitraux colorés. Les rayons du soleil passaient à travers ces vitraux. Nous étions recouverts de reflets rouges et jaunes.

P1170414

Sur le sol, nous avons pu lire que Clovis a été baptisé ici.

P1170415

Sur un portail, nous avons découvert l’Ange au sourire, emblème de notre ville de Reims.

P1170416

Au Palais du Tau, dans la salle du festin, nous avons admiré une énorme cheminée décorée de fleurs de lys et de blasons.

P1170417

Nous avons observé le manteau bleu brodé de fleurs de lys porté par Charles X lors de son sacre. Il a été le dernier roi de France à avoir été sacré à Reims.

P1170424

Lors de la visite des parties hautes de la cathédrale, nous sommes montés à 45 m de haut.

P1170427

Arrivés à la galerie des rois, nous avons observé au centre la statue de Clovis.

P1170428

Ici, c’est la statue de Saint Remi, l’évêque qui a baptisé Clovis. Il porte dans sa main la colombe et la Sainte Ampoule.

P1170431

Nous avons visité la charpente de la cathédrale. Elle est en béton armé et non plus en bois pour éviter les incendies.

P1170438

Ces fleurs de lys hautes de 1m38 ont été restaurées en cuivre doré. Nous les avons vues sur le toit de la cathédrale.

P1170441

Nous sommes passés le long de la toiture en empruntant un petit chemin étroit.

P1170446

A la descente, tous les élèves étaient moins fatigués qu’à la montée.


« J’ai bien aimé ces visites parce qu’on a découvert et appris beaucoup de choses importantes sur notre ville. »
Maël P.P.

« J’ai bien aimé ces visites parce qu’on a vu des objets précieux qui ont appartenu aux rois. » Mérédith